Résistance Avesnois 1940 1945

Résistance Avesnois 1940 1945

Roger Lebon

LA MORT DE ROGER LEBON

 

Roger Lebon, qui avait été arrêté le même jour que son père, le mien, mes frères et Emile Vallée a été envoyé, lui aussi dans un camp de concentration et avait réussi à supporter les durs traitements qui lui étaient infligés  Début avril1945, il est encore vivant mais son camp est évacué, à cause de l'approche des alliés.

La colonne arrive au camp de Lietmeriz, simple halte avant un nouveau départ par train cette fois. La colonne macabre est réduite à une centaine d'hommes, les autres ont été tués ou achevés, car à la moindre chute, c’était une balle dans la nuque. Parmi les soldats SS qui les encadraient, un jeune lieutenant qui avait au plus 19 ans et  les autres  15 à 17 ans,  des jeunes SS fanatiques qui s'étaient enrôlés et qui étaient pires que les adultes.  Lors d'une halte du convoi, les déportés doivent descendre  des wagons et s’aligner le long de la voie ferrée. Un soldat allemand accuse les déportés de lui avoir volé sa  nourriture. On fait tourner les déportés en rond pendant 30 minutes  environ pour que le coupable se dénonce, comme il n'y en a  pas c'est une excuse comme une autre pour éliminer des hommes, Roger tourne avec les autres, un Allemand tire, Roger prend la balle en plein cœur.

Son père Jules, arrêté le même jour, qui était au camp de Dachau a réussi à supporter toute cette horreur. Il est rentré en mai 1945.

Jules et Roger Lebon faisait partie de l’O C M  ils ont aussi été dénoncés par Plantain  le même traître qui a dénoncé mon père et mes deux frères. Robert et Gérard qui ne sont jamais revenus.

 



06/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres